dépersonnalisation et déréalisation

Discussion

promo1998: Voila ca fait logntemps que je songe a ecrire pour porter mon experience avec la dp/dr mais je pensais toujours que je n'etais pas encore guéri mais maintenant je sens enfin que je suis sorti de cet etat infernal!!
Petit racontage de ma vie
plutot garcon bon vivant j'etais bien dans ma tete et dans mon corps personne plutot joyeuse meme ci j'ai du passé par de mauvais moments mais toujours je passais le cap mais voila, ca fait a peu pres 4 mois j'ai fumé du cannabis ct la 5eme fois et ct la plus pire experience que j'ai eu avec cette drogue j'ai fais un bad trip qui a duré toute une soirée et j'ai du l'affronter tout seul sans l'aide de mes amis qui n'etait pas avec moi... bon on va pas s'attarder sur le bad on sent qu'on va mourir que restera keblo toute notre viee!!! ct tres intense comme sensation mais le landemain du bad je me suis sentis un peu mal surtout psychiquement et la tete qui tourne... j'ai consulté internet pour voir ce que ct si c"etait on relation avec lel bad et la je tombe sur des temoignange qui m'ont fait ressentir ce que j'ai vecu en bad et je me suis senti encore plus mal que le bad d'hier . et c a ce moment la que la dp/dr commence avec tout le tralala . jvais pas parlé sur les symptomes puisque c sur que vous les savez se sentire dans un reve avoir l'impression qu'on a chhangé et qu'on devenait fou... moi ct surtout la peur d'etre devenu schizo ou fou pck j'ai lu un tas de truc sur la schizophrenie et les maladies qui sont causé par la conso de drogue etc.. mais le plus important dans tout ca de ne pas perdre espoir et de ne jamais oublie la guerison moi c ce qui m'a laissé guerir plus rapidement ce que j'ai fait au cours de c 4 moi: du sport footing foot etc meditation qui m'a permis de me reconcilier avec moi meme, ne plus penser a la dp/dr ce qui implique ne plus chercher sur le net pck ca change en rien ce que vous vivez chaque personne a une experience subjective avec la dp/dr donc n'essayez pas de vous identifiez aux autres essayer d'adopter les solutions qu'ils utilisent comme cité plus haut . je viens ecrire ici pour enterrer cette periode qui m'a passé par de moment de doute de peur de questionnement sur moi sur ce que je voulais etre sur bcp de chose mais en fin de compte on s'en sort plus fort mentalement et plus heureux pck cet etat n'est que le debut d'une belle vie. sur ceux je vous souhaites bon courage TENEZ BON N'OUBLIEZ JAMAIS QUE VOUS ALLEZ GUUERIR QUELQUE SOIT VOTRE ETAT ;)




XOXO prm

Manu dib: Bonjour à tous, j'aimerais avoir votre avis sur certains symptômes que j'ai eu il y a quelques mois.suite à une longue période d'angoisse très importante, J'ai commencé à me poser beaucoup de questions sur moi-même, pourquoi j'existé pourquoi j'étais dans mon corps ? Pourquoi j'étais moi-même. Je me demander pourquoi le monde était fait comme ça. Le fait de ne pas comprendre ce que je faisais dans mon corps, me donner des angoisses terrible.. j'ai pensé à de la déréalisation. s'il y'a des gens concernés ce serait sympa de m'éclairer. c'est sûr qu'avec un simple témoignage comme celui-ci difficile de faire un diagnostique. mais ça me rassurerait ! Effrayante sensation

Dilan: Vraiment dommage que ça ne bouge pas plus que ça sur ce forum ! .....

Jeremy: Coucou

Kar: C bon je t'ai ajouté

Dilan: Je viens de copier / coller le lien, il est bien valide :)

Kar: Le lien Facebook ne fonctionne pas

Dilan: N'hésitez pas à rejoindre le groupe fb https://www.facebook.com/groups/1446833838675979/

Amaz: Bonjour ?

vito69: N'hésite pas à envoyer en message privé:) et bienvenue

supra: Bonjour tout le monde, c'est la première fois que je parle de ma dr/dp, j'ai eu du mal a l'accepter, (j'en ai toujours d'ailleurs) j'aimerai en parler a des gens qui vivent ou qui ont vécu le même délire, je pense que ca pourrait être bénéfique !

vito69: Salut Jojo a tu guerri depuis?

Miliana: Je suis angoissée toute la journée mais + le matin et le soir

Jojo: Êtes vous constamment angoissé dans cet état?

Miliana: J'y ai jamais vraiment fait attention mais ce serait plus bcp que jamais

Jojo: D'accord, et est ce que tu cligne des yeux bcp bcp ou sinon jamais pratiquement ?

Miliana: J'ai lu qu'avec le temps qui passe pour certains la guérison est progressive. Pour moi ça vient par phase: je me sens mieux une semaine puis ça revient un mois etc

Jojo: Est ce que dans cet état vous vous dite que vous avez envie de vous "reveiller" ?

Dilan: C'est à dire ?

Miliana: Boujour tout le monde! Il y a une question que je me pose: Comment se matérialise la fin d'une DP/DR ?

Dilan: Si vous avez besoin de parler, des questions... depersoderea@gmail.com

Kout: Bonsoir, j'ai 17 ans et souffre de ce syndrome depuis 6 ans. Je souhaiterais discuter avec des personnes ayant vécu la même chose que moi. Vous pouvez m'envoyer un sms au 07 81 59 65 39

Dilan: J'ai crée un blog ou je parlerais de la dp / dr principalement mais aussi des choses telles que l'angoisse et autres http://mentalement.unblog.fr
Une adresse mail est mise à disposition si vous voulez discuter...

Kar: Bonjour,
J'ai 32 ans et J'habite Paris cela fait bientôt 2 ans que je suis en dp/dr,j'ai appris a gérer plus ou moins.je voudrais communiquer avec des personnes qui ont le même problème et qui désirent avancer,trouver des solutions partager des idées intéressantes pour s'en sortir. je laisse mon numéro de téléphone a qui veut bien discuter en toute sympathie.0752112188

Tifs en pétards: Bonsoir, il y a quelqu'un ?


Rafraichir

Archives

En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total : 1
Mini sondage
Que pensez-vous de ce site ?










Résultats

 
 
Rss DP / DR On y arrive, je vous le jure !....
Bonjour à toutes et tous,

J'avais simplement envie, pour toutes celles et ceux qui passent par cette épreuve de dépersonnalisation / déréalisation, d'apporter mon témoignage.

Déjà, pour commencer, je suis quelqu'un de particulièrement angoissé. J'ai toujours eu peur d'être folle, d'avoir une maladie psychiatrique, d'être qlq'1 de mauvais, j'ai eu des phobies d'impulsion atroces, toujours de manière cyclique, ça venait, puis ça partait au bout d'un moment. J'ai vécu pendant 15 ans avec cette épée de Damoclès au-dessus de ma tête.

Et puis ça revenait, toujours, encore, et ça durait et à chaque fois, la même question : est-ce que ça va s'arrêter un jour ? Est-ce que je suis folle ? L'enfer total. Je sais que nous sommes nombreux dans ce cas. Images horribles, phrases entêtantes, etc.

Avec en prime une sensation horrible de ne plus se reconnaître, de ne plus être soi, d'avoir des sensations d'irréalité, de se poser des questions existentielles, est-ce moi ou pas ? (Ce qui n'arrangeait pas mon angoisse de folie), bref. Je ne pouvais plus conduire, prise de crises de panique, l'impression de vérifier tout ce que l'on dit, de s'écouter parler, de se "regarder voir".

Le plus terrible est que l'on se dit que cela ne partira jamais, qu'on sera dans cet état à vie. Pour essayer de me retrouver, je regardais des photos, j'essayais de reconnecter avec mon "moi".

J'ai appris qu'il s'agissait de dépersonnalisation / déréalisation.

Je viens vous apporter un témoignage positif : ça part !! ça s'en va, ça ne revient pas, et ON S'EN SORT !!
J'ai été suivie par un psychiatre qui ne m'a jamais mise sous traitement. Il y a un remède, le plus efficace : regarder ses problèmes en face, les affronter, en parler, se vider. C'est très dur, mais je n'ai jamais pris d'antidépresseurs. Pöurtant je lui ai posé la question, il n'a jamais voulu m'en prescrire.

Il faut se battre et se dire que tout ça prend fin. C'est horrible, mais ça s'arrête à un moment. Il faut savoir être patient. Pour moi cela a duré 1 an, mais les sensations ont évolué au fil des mois. Au départ, je ne pouvais plus conduire, je ne travaillais pas non plus. Ensuite, je me sentais assez confiante pour reprendre ma voiture, puis ensuite j'ai repris un peu plus de confiance et j'ai pu passer des entretiens (c'est très difficile car on se surveille beaucoup). J'ai pu ensuite faire un repas avec mes copines. Idem, très dur, il faut essayer d'outrepasser ses sensations, de ne pas focaliser. Lorsque l'on arrive à faire tout cela, c'est déjà une petite bataille de gagné. Notre cerveau l'intègre, et donc la déperso vous lâche les baskets petit à petit.

La déperso est une réaction de défense de l'esprit, une manière de le protéger lorsque les épreuves sont trop dures à accepter. Ce n'est pas un début de schizophrénie ou de bipolarité ou je ne sais quoi.

Juste un conseil : entourez-vous des bonnes personnes pour en parler, c'est ce qui m'a permis de m'en sortir plus vite. J'ai eu la chance d'être accompagnée par ma meilleure amie qui avait déjà vécu une chose similaire, elle m'expliquait tout ce que je ressentais, me décrivait les étapes par lesquelles j'allais passer. Cela me rassurait. Quoiqu'il arrive, on s'en sort. N'oubliez pas cela. Vous seriez surpris par le nombre de personnes qui vivent ou qui ont vécu cet épisode. Faites également attention à toutes les conneries que vous lirez sur internet.

Et surtout ne perdez pas espoir. On y arrive, je vous le jure !


Bon courage à tous.

Pat
 
 
Note: 4
(5 notes)
Ecrit par: Momo, Le: 06/03/13