dépersonnalisation et déréalisation

Discussion

promo1998: Voila ca fait logntemps que je songe a ecrire pour porter mon experience avec la dp/dr mais je pensais toujours que je n'etais pas encore guéri mais maintenant je sens enfin que je suis sorti de cet etat infernal!!
Petit racontage de ma vie
plutot garcon bon vivant j'etais bien dans ma tete et dans mon corps personne plutot joyeuse meme ci j'ai du passé par de mauvais moments mais toujours je passais le cap mais voila, ca fait a peu pres 4 mois j'ai fumé du cannabis ct la 5eme fois et ct la plus pire experience que j'ai eu avec cette drogue j'ai fais un bad trip qui a duré toute une soirée et j'ai du l'affronter tout seul sans l'aide de mes amis qui n'etait pas avec moi... bon on va pas s'attarder sur le bad on sent qu'on va mourir que restera keblo toute notre viee!!! ct tres intense comme sensation mais le landemain du bad je me suis sentis un peu mal surtout psychiquement et la tete qui tourne... j'ai consulté internet pour voir ce que ct si c"etait on relation avec lel bad et la je tombe sur des temoignange qui m'ont fait ressentir ce que j'ai vecu en bad et je me suis senti encore plus mal que le bad d'hier . et c a ce moment la que la dp/dr commence avec tout le tralala . jvais pas parlé sur les symptomes puisque c sur que vous les savez se sentire dans un reve avoir l'impression qu'on a chhangé et qu'on devenait fou... moi ct surtout la peur d'etre devenu schizo ou fou pck j'ai lu un tas de truc sur la schizophrenie et les maladies qui sont causé par la conso de drogue etc.. mais le plus important dans tout ca de ne pas perdre espoir et de ne jamais oublie la guerison moi c ce qui m'a laissé guerir plus rapidement ce que j'ai fait au cours de c 4 moi: du sport footing foot etc meditation qui m'a permis de me reconcilier avec moi meme, ne plus penser a la dp/dr ce qui implique ne plus chercher sur le net pck ca change en rien ce que vous vivez chaque personne a une experience subjective avec la dp/dr donc n'essayez pas de vous identifiez aux autres essayer d'adopter les solutions qu'ils utilisent comme cité plus haut . je viens ecrire ici pour enterrer cette periode qui m'a passé par de moment de doute de peur de questionnement sur moi sur ce que je voulais etre sur bcp de chose mais en fin de compte on s'en sort plus fort mentalement et plus heureux pck cet etat n'est que le debut d'une belle vie. sur ceux je vous souhaites bon courage TENEZ BON N'OUBLIEZ JAMAIS QUE VOUS ALLEZ GUUERIR QUELQUE SOIT VOTRE ETAT ;)




XOXO prm

Manu dib: Bonjour à tous, j'aimerais avoir votre avis sur certains symptômes que j'ai eu il y a quelques mois.suite à une longue période d'angoisse très importante, J'ai commencé à me poser beaucoup de questions sur moi-même, pourquoi j'existé pourquoi j'étais dans mon corps ? Pourquoi j'étais moi-même. Je me demander pourquoi le monde était fait comme ça. Le fait de ne pas comprendre ce que je faisais dans mon corps, me donner des angoisses terrible.. j'ai pensé à de la déréalisation. s'il y'a des gens concernés ce serait sympa de m'éclairer. c'est sûr qu'avec un simple témoignage comme celui-ci difficile de faire un diagnostique. mais ça me rassurerait ! Effrayante sensation

Dilan: Vraiment dommage que ça ne bouge pas plus que ça sur ce forum ! .....

Jeremy: Coucou

Kar: C bon je t'ai ajouté

Dilan: Je viens de copier / coller le lien, il est bien valide :)

Kar: Le lien Facebook ne fonctionne pas

Dilan: N'hésitez pas à rejoindre le groupe fb https://www.facebook.com/groups/1446833838675979/

Amaz: Bonjour ?

vito69: N'hésite pas à envoyer en message privé:) et bienvenue

supra: Bonjour tout le monde, c'est la première fois que je parle de ma dr/dp, j'ai eu du mal a l'accepter, (j'en ai toujours d'ailleurs) j'aimerai en parler a des gens qui vivent ou qui ont vécu le même délire, je pense que ca pourrait être bénéfique !

vito69: Salut Jojo a tu guerri depuis?

Miliana: Je suis angoissée toute la journée mais + le matin et le soir

Jojo: Êtes vous constamment angoissé dans cet état?

Miliana: J'y ai jamais vraiment fait attention mais ce serait plus bcp que jamais

Jojo: D'accord, et est ce que tu cligne des yeux bcp bcp ou sinon jamais pratiquement ?

Miliana: J'ai lu qu'avec le temps qui passe pour certains la guérison est progressive. Pour moi ça vient par phase: je me sens mieux une semaine puis ça revient un mois etc

Jojo: Est ce que dans cet état vous vous dite que vous avez envie de vous "reveiller" ?

Dilan: C'est à dire ?

Miliana: Boujour tout le monde! Il y a une question que je me pose: Comment se matérialise la fin d'une DP/DR ?

Dilan: Si vous avez besoin de parler, des questions... depersoderea@gmail.com

Kout: Bonsoir, j'ai 17 ans et souffre de ce syndrome depuis 6 ans. Je souhaiterais discuter avec des personnes ayant vécu la même chose que moi. Vous pouvez m'envoyer un sms au 07 81 59 65 39

Dilan: J'ai crée un blog ou je parlerais de la dp / dr principalement mais aussi des choses telles que l'angoisse et autres http://mentalement.unblog.fr
Une adresse mail est mise à disposition si vous voulez discuter...

Kar: Bonjour,
J'ai 32 ans et J'habite Paris cela fait bientôt 2 ans que je suis en dp/dr,j'ai appris a gérer plus ou moins.je voudrais communiquer avec des personnes qui ont le même problème et qui désirent avancer,trouver des solutions partager des idées intéressantes pour s'en sortir. je laisse mon numéro de téléphone a qui veut bien discuter en toute sympathie.0752112188

Tifs en pétards: Bonsoir, il y a quelqu'un ?


Rafraichir

Archives

En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total : 1
Mini sondage
Que pensez-vous de ce site ?










Résultats

 
 

Bienvenue sur notre site!

  




Bonjour à toutes et à tous,

Ce site est crée dans le but de recueillir des témoignages de personnes souffrant de dépersonnalisation / déréalisation et aussi de phobies d'impulsions.
Je pense qu'on est malheureusement très nombreux à souffrir de la dépersonnalisation / déréalisation et on ose pas toujours le dire, par peur du jugement des autres, par peur qu'ils nous prennent pour des fous, dès fois aussi on ne trouve pas toujours les mots justes pour expliquer ce que nous ressentons vraiment...

Ce site est pour vous, vous pouvez vous exprimer librement sans avoir peur d'être jugé ni prit pour un fou, tous ensemble nous trouverons un jour une solution à ce qui nous gâche la vie.


Sur le site, j'ai ajouté une rubrique "Témoignages positifs", tout ceux et celles qui ont guéri de la dépersonnalisation / déréalisation et de phobies d'impulsions peuvent SVP m'envoyer leur témoignage par email (en appuyant sur le lien contact du site) afin de le publier sur le site.

Merci et bon courage à tous


P.S: ça serait bien de se rencontrer de temps en temps entre nous dépersonnalisé pour discuter, s'entraider... et pourquoi pas un jour créer une association. Pour cela je vous invite vraiment à vous enregistrer sur le site et vous présenter sur le forum, si vous ne voulez pas témoigner ce n'est pas grave, je vous comprends.

Momo



Cliquer ici, pour lire ma petite histoire concernant cette maladie






------------------------------------------



Quelques livres qui m'ont beaucoup aidé et qui peuvent aussi vous aider à vous sentir beaucoup mieux.




Indiqué pour la douleur physique, mais non indiqué pour la douleur morale, la paracétamol reste un médicament à prendre en fonction des indications, sous peine d’effets secondaires. Cette étude de l’Université de Colombie britannique (Canada) publiée dans la revue Psychological Science, montre, à l’aide de 2 expériences, qu’un type de paracétamol, le Tylenol, pourrait néanmoins, dans certaines situations, aider à gérer la détresse ou l’anxiété et à apaiser la douleur émotionnelle.

Le paracétamol est indiqué pour traiter la douleur et la fièvre mais n'a pas été testé ni approuvé pour traiter la douleur émotionnelle. Il ne doit donc pas être pris sur cette indication et il «serait irresponsable de ne pas mettre en évidence les risques de prendre du paracétamol en dehors de son utilisation approuvée », précisent les auteurs. Le paracétamol pris en quantités supérieures à la dose recommandée peut aussi entraîner des effets secondaires graves. Ici, l’étude a porté sur le Tylenol, un type de paracétamol et ses effets possibles de réduction de l'anxiété ou de l’angoisse existentielle.

Cette étude a testé 2 concepts, le besoin de compenser la détresse liée à la douleur émotionnelle et l’efficacité du paracétamol à réduire cette douleur émotionnelle. Dans la réalité, dans de nombreuses situations, il n'est pas possible de compenser de mauvaises expériences subies, en particulier parce qu’il est difficile d’identifier clairement ce qui nous met en état de détresse. Sur le plan neurologique cependant, le cortex cingulaire antérieur dorsal, la zone du cerveau qui répond à la douleur physique est également celle qui répond à «douleur sociale». L'hypothèse que le paracétamol puisse aussi réduire la douleur sociale ou émotionnelle, se tient.

[Lire la suite...]

Momo Le: 17/08/13
La schizophrénie touche environ 1% de la population et ses principaux symptômes sont des hallucinations, la dépression et des altérations de la pensée et du comportement social. Dans trois quarts des cas, la schizophrénie devient chronique et nécessite un traitement. Ici, des chercheurs américains montrent que la surexpression d'un gène associé à la schizophrénie provoque les symptômes de la maladie, mais qu’en rétablissant son expression normale, les symptômes sont inversés. Ces nouvelles données, publiées dans la revue Neuron, apportent l’espoir d’un nouveau traitement.


Les chercheurs, Lin Mei, Dongmin Yin et Yongjun Chen de la Georgia Regents University ont d’abord modifié génétiquement des souris de manière à ce qu’elles présentent des niveaux de neuréguline-1, une protéine retrouvée à des niveaux élevés chez certains patients atteints de schizophrénie. Lorsque ces niveaux sont élevés, les souris sont hyperactives, ont une mémoire de travail réduite et sont perturbées par le bruit de fond ou le bruit blanc. Lorsque ces niveaux de neuréguline-1 reviennent à la normale, les symptômes de schizophrénie disparaissent, explique Lin Mei, l’auteur principal de l'étude. Alors que la schizophrénie est généralement considérée comme une maladie du développement qui apparaît à l'âge adulte, les chercheurs constatent que même avec des niveaux normaux de neuréguline-1 jusqu'à l'âge adulte, les souris vont développer les symptômes de schizophrénie, dès que des niveaux de neuréguline-1 plus élevés sont exprimés.

Les auteurs suggèrent alors une relation de cause à effet entre des niveaux élevés de neuregulin-1 et la schizophrénie, du moins chez la souris, puisqu’une fois les niveaux revenus à la normale, les troubles du comportement disparaissent.

Le développement d’un nouveau traitement qui consisterait à bloquer les voies de signalisation du gène est donc envisageable, même si la schizophrénie est un trouble neurologique complexe, aux symptômes variés, aux causes multiples, encore inconnues mais partiellement génétiques. Même si des niveaux élevés de neuréguline-1 n’ont été identifiés que chez une minorité de patients… Neuréguline-1 est essentielle pour le développement du cœur ainsi que pour la formation de la myéline, qui protège les nerfs et fait partie de la centaine de gènes associés à la schizophrénie identifiés par des études d'association pan-génomique. Neuréguline-1 est également impliquée dans le cancer. En 2009, la même équipe avait déjà suggéré le rôle majeur de Neuréguline-1 dans la schizophrénie en supprimant sélectivement le gène vis-à-vis de son récepteur et en aboutissant à un modèle de souris schizophrène.

Momo Le: 29/05/13
Le jeûne, une nouvelle thérapie ?

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ?
En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade.

En France en revanche, le regard est très différent. Généralement ignoré par la médecine, le jeûne connaît néanmoins de plus en plus d’adeptes qui veulent le faire connaître.

Pour certains, le jeûne doit néanmoins être considéré avec précaution. La Miviludes a, par exemple, attiré l’attention sur les dangers que pouvaient représenter certains régimes alternatifs.




Momo Le: 26/05/13
Le décret obligeant les industriels à rendre public tous les avantages accordés à un professionnel de santé a été publié.

Après plusieurs mois de négociations, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a publié mercredi le décret encadrant les conflits d'intérêts entre les laboratoires et les professionnels de santé. "Tout devra être rendu public, leur montant et leur nature", a expliqué Marisol Touraine au Parisien. Le but : "Moraliser les relations entre les industriels et le monde de santé", précise la ministre.

Repas, congrès, voyages ou encore déplacements, ce décret oblige les industriels à rendre public tous les avantages accordés à un professionnel de santé d'une valeur égale ou supérieurs à 10 euros. Il concerne aussi bien les pharmaciens que les professions paramédicales, comme les kinésithérapeutes. Les contrats signés entre les professionnels de santé et les laboratoires seront, eux aussi, rendus public.

Des amendes allant jusqu'à 45000 euros

Les déclarations seront centralisées sur un site internet unique et l'Agence nationale de sécurité du médicament pourra les contrôler. "Pour des raisons techniques, ce site ne sera pas tout de suite opérationnel, indique Marisol Touraine. En attendant, les publications seront faites sur le site des ordres professionnels de santé et des entreprises". Les amendes prévues pour fausses déclarations pourront aller jusqu'à 45000 euros.

Ce décret qui est publié aujourd'hui au Journal officiel entrera en application dès demain. La loi avait été votée en décembre 2011, sous l'impulsion de Xavier Bertrand, mais il a fallu "tout reprendre de zéro, a indiqué Marisol Touraine. Xavier Bertrand n'avait pas envisagé de tout centraliser sur un seul site". "Je veux que la confiance revienne", a réagi mercredi sur RTL la ministre.

Momo Le: 22/05/13
Le documentaire décisif sur les prescriptions abusives de psychotropes : voici le dessous de l’alliance entre la psychiatrie et les firmes pharmaceutiques qui leur a permis de réaliser plus de 80 milliards de dollars de ventes de psychotropes à un public qui ne se doute de rien.

Mais les apparences sont trompeuses.

Que valent les diagnostics psychiatriques, et jusqu’à quel point ces psychotropes sont-ils sans danger ?

Ce documentaire révèle les faits cachés d’un marketing habile et soi-disant scientifique qui dissimule une campagne de vente de produits dangereux et souvent mortels.






Momo Le: 11/05/13
 «  1  2  3  4  5  »