dépersonnalisation et déréalisation

Discussion

promo1998: Voila ca fait logntemps que je songe a ecrire pour porter mon experience avec la dp/dr mais je pensais toujours que je n'etais pas encore guéri mais maintenant je sens enfin que je suis sorti de cet etat infernal!!
Petit racontage de ma vie
plutot garcon bon vivant j'etais bien dans ma tete et dans mon corps personne plutot joyeuse meme ci j'ai du passé par de mauvais moments mais toujours je passais le cap mais voila, ca fait a peu pres 4 mois j'ai fumé du cannabis ct la 5eme fois et ct la plus pire experience que j'ai eu avec cette drogue j'ai fais un bad trip qui a duré toute une soirée et j'ai du l'affronter tout seul sans l'aide de mes amis qui n'etait pas avec moi... bon on va pas s'attarder sur le bad on sent qu'on va mourir que restera keblo toute notre viee!!! ct tres intense comme sensation mais le landemain du bad je me suis sentis un peu mal surtout psychiquement et la tete qui tourne... j'ai consulté internet pour voir ce que ct si c"etait on relation avec lel bad et la je tombe sur des temoignange qui m'ont fait ressentir ce que j'ai vecu en bad et je me suis senti encore plus mal que le bad d'hier . et c a ce moment la que la dp/dr commence avec tout le tralala . jvais pas parlé sur les symptomes puisque c sur que vous les savez se sentire dans un reve avoir l'impression qu'on a chhangé et qu'on devenait fou... moi ct surtout la peur d'etre devenu schizo ou fou pck j'ai lu un tas de truc sur la schizophrenie et les maladies qui sont causé par la conso de drogue etc.. mais le plus important dans tout ca de ne pas perdre espoir et de ne jamais oublie la guerison moi c ce qui m'a laissé guerir plus rapidement ce que j'ai fait au cours de c 4 moi: du sport footing foot etc meditation qui m'a permis de me reconcilier avec moi meme, ne plus penser a la dp/dr ce qui implique ne plus chercher sur le net pck ca change en rien ce que vous vivez chaque personne a une experience subjective avec la dp/dr donc n'essayez pas de vous identifiez aux autres essayer d'adopter les solutions qu'ils utilisent comme cité plus haut . je viens ecrire ici pour enterrer cette periode qui m'a passé par de moment de doute de peur de questionnement sur moi sur ce que je voulais etre sur bcp de chose mais en fin de compte on s'en sort plus fort mentalement et plus heureux pck cet etat n'est que le debut d'une belle vie. sur ceux je vous souhaites bon courage TENEZ BON N'OUBLIEZ JAMAIS QUE VOUS ALLEZ GUUERIR QUELQUE SOIT VOTRE ETAT ;)




XOXO prm

Manu dib: Bonjour à tous, j'aimerais avoir votre avis sur certains symptômes que j'ai eu il y a quelques mois.suite à une longue période d'angoisse très importante, J'ai commencé à me poser beaucoup de questions sur moi-même, pourquoi j'existé pourquoi j'étais dans mon corps ? Pourquoi j'étais moi-même. Je me demander pourquoi le monde était fait comme ça. Le fait de ne pas comprendre ce que je faisais dans mon corps, me donner des angoisses terrible.. j'ai pensé à de la déréalisation. s'il y'a des gens concernés ce serait sympa de m'éclairer. c'est sûr qu'avec un simple témoignage comme celui-ci difficile de faire un diagnostique. mais ça me rassurerait ! Effrayante sensation

Dilan: Vraiment dommage que ça ne bouge pas plus que ça sur ce forum ! .....

Jeremy: Coucou

Kar: C bon je t'ai ajouté

Dilan: Je viens de copier / coller le lien, il est bien valide :)

Kar: Le lien Facebook ne fonctionne pas

Dilan: N'hésitez pas à rejoindre le groupe fb https://www.facebook.com/groups/1446833838675979/

Amaz: Bonjour ?

vito69: N'hésite pas à envoyer en message privé:) et bienvenue

supra: Bonjour tout le monde, c'est la première fois que je parle de ma dr/dp, j'ai eu du mal a l'accepter, (j'en ai toujours d'ailleurs) j'aimerai en parler a des gens qui vivent ou qui ont vécu le même délire, je pense que ca pourrait être bénéfique !

vito69: Salut Jojo a tu guerri depuis?

Miliana: Je suis angoissée toute la journée mais + le matin et le soir

Jojo: Êtes vous constamment angoissé dans cet état?

Miliana: J'y ai jamais vraiment fait attention mais ce serait plus bcp que jamais

Jojo: D'accord, et est ce que tu cligne des yeux bcp bcp ou sinon jamais pratiquement ?

Miliana: J'ai lu qu'avec le temps qui passe pour certains la guérison est progressive. Pour moi ça vient par phase: je me sens mieux une semaine puis ça revient un mois etc

Jojo: Est ce que dans cet état vous vous dite que vous avez envie de vous "reveiller" ?

Dilan: C'est à dire ?

Miliana: Boujour tout le monde! Il y a une question que je me pose: Comment se matérialise la fin d'une DP/DR ?

Dilan: Si vous avez besoin de parler, des questions... depersoderea@gmail.com

Kout: Bonsoir, j'ai 17 ans et souffre de ce syndrome depuis 6 ans. Je souhaiterais discuter avec des personnes ayant vécu la même chose que moi. Vous pouvez m'envoyer un sms au 07 81 59 65 39

Dilan: J'ai crée un blog ou je parlerais de la dp / dr principalement mais aussi des choses telles que l'angoisse et autres http://mentalement.unblog.fr
Une adresse mail est mise à disposition si vous voulez discuter...

Kar: Bonjour,
J'ai 32 ans et J'habite Paris cela fait bientôt 2 ans que je suis en dp/dr,j'ai appris a gérer plus ou moins.je voudrais communiquer avec des personnes qui ont le même problème et qui désirent avancer,trouver des solutions partager des idées intéressantes pour s'en sortir. je laisse mon numéro de téléphone a qui veut bien discuter en toute sympathie.0752112188

Tifs en pétards: Bonsoir, il y a quelqu'un ?


Rafraichir

Archives

En ligne
4 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total : 4
Mini sondage
Que pensez-vous de ce site ?










Résultats

 
 

Bienvenue sur notre site!

  




Bonjour à toutes et à tous,

Ce site est crée dans le but de recueillir des témoignages de personnes souffrant de dépersonnalisation / déréalisation et aussi de phobies d'impulsions.
Je pense qu'on est malheureusement très nombreux à souffrir de la dépersonnalisation / déréalisation et on ose pas toujours le dire, par peur du jugement des autres, par peur qu'ils nous prennent pour des fous, dès fois aussi on ne trouve pas toujours les mots justes pour expliquer ce que nous ressentons vraiment...

Ce site est pour vous, vous pouvez vous exprimer librement sans avoir peur d'être jugé ni prit pour un fou, tous ensemble nous trouverons un jour une solution à ce qui nous gâche la vie.


Sur le site, j'ai ajouté une rubrique "Témoignages positifs", tout ceux et celles qui ont guéri de la dépersonnalisation / déréalisation et de phobies d'impulsions peuvent SVP m'envoyer leur témoignage par email (en appuyant sur le lien contact du site) afin de le publier sur le site.

Merci et bon courage à tous


P.S: ça serait bien de se rencontrer de temps en temps entre nous dépersonnalisé pour discuter, s'entraider... et pourquoi pas un jour créer une association. Pour cela je vous invite vraiment à vous enregistrer sur le site et vous présenter sur le forum, si vous ne voulez pas témoigner ce n'est pas grave, je vous comprends.

Momo



Cliquer ici, pour lire ma petite histoire concernant cette maladie






------------------------------------------



Quelques livres qui m'ont beaucoup aidé et qui peuvent aussi vous aider à vous sentir beaucoup mieux.




Nous pensons que la vie est trop dure avec nous
Nous pensons que nous ne pouvons pas nous en sortir !

Nous nous sentons submergés par l'angoisse !

Avons nous déjà essayé de nous prendre sérieusement en main ? Combien de fois avons nous tenté de nous en sortir en consultant des spécialistes ? 1, 2 ou 3 fois ? et toujours sans succès ? nous perdons donc espoir, c'est donc foutue pour nous....
Quand nous étions bébé, savons-nous combien de fois nous sommes tombés avant de parvenir à nous mettre debout et à marcher ? des centaines et des centaines de fois! mais est-ce pour autant qu'on a laissé tomber ? Non!

Je vous laisse donc méditer sur ce que je viens d'écrire et pour vous aider d'avantage voici une vidéo très inspirante




Momo Le: 09/04/13
Bonjour les ami(e)s,

Je suis tombé par hasard sur ce beau poème en surfant sur le web, je souhaitais le partager avec vous.
J'ai dis poème mais c'est beaucoup plus qu'un simple poème.... lisez plutôt... :top





Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. Et, alors, j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle … Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle, n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle … Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle … Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle … Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie. Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle … Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grand plans, j’ai abandonné les méga – projets du futur. Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plaît et à mon rythme.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle … Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.

Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.

Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s’appelle … Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir, mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient un allié très précieux.

Tout ceci c’est le Savoir Vivre !

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.
Du chaos naissent des étoiles.

- Kim Mc Millen



Momo Le: 21/03/13
Si effacer les mauvais souvenirs à la manière du film « Eternal Sunshine » n'est pas (encore) possible, des scientifiques parviennent désormais à en réduire la charge émotionnelle. Pas de lavage de cerveau nécessaire, un simple anti-migraineux suffit : le Propanolol, un médicament de la classe des bêtabloquants.


Un secret nommé Propanolol



Des chercheurs du laboratoire de stress traumatique de Toulouse (Haute-Garonne), rattaché à l'université Paul-Sabatier et au CHU, développent depuis 2007 ce traitement innovant, raconte ce dimanche le site de « La Dépêche du midi ». Pour l'instant, une quarantaine de patients dans le monde en ont bénéficié. Une recherche suffisamment sérieuse pour que le ministère de la Santé ait accordé une subvention au laboratoire. Objectif : approfondir l'étude et comparer l'effet du médicament avec un placebo (un produit totalement neutre dont l'aspect est le même que celui du médicament).

[Lire la suite...]

Momo Le: 18/03/13
Un grand plan Cerveau pour enrayer le fléau des maladies cérébrales et psychologiques ? C’est l’idée du professeur André Nieoullon. Aujourd’hui, plus d’un quart des Français seraient touchés par une maladie de ce type. Face à ce constat et pendant la semaine du Cerveau qui se déroule du 11 au 17 mars, André Nieoullon, interrogé par le quotidien La Croix propose quelques mesures phares pour inverser la courbe.

Les maladies cérébrales frapperaient un français sur quatre. A l’occasion de la semaine du cerveau, lancée du 11 au 17 mars, le quotidien La Croix a interrogé le professeur André Nieoullon, président du conseil scientifique de la Fédération pour la recherche sur le cerveau.
27% de la population française

Dans les colonnes du quotidien, il affirme qu’aujourd’hui, « plus d’un quart des Français (27 %) souffre, a souffert ou souffrira, d’une maladie neurologique ou psychiatrique. »

Selon lui, « 10 % de la population française, » serait actuellement touchée par une maladie neurologique. Un chiffre qui s’approche des 20% en comptant « les maladies psychiatriques et psychiques (anxiété, dépression, addiction, autisme, TOC), » ajoute le médecin.

Selon les chiffres transmis par le professeur, la France compterait, chaque année, 900 cas de maladie d’Alzheimer, 500 000 personnes atteintes d’épilepsies, 150 000 cas de maladie de Parkinson et 150 000 victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC).
Relancer la recherche pharmaceutique


[Lire la suite...]

Momo Le: 13/03/13
Des chercheurs auraient trouvé le moyen de rayer la peur de notre mémoire. Rien que ça… De la science-fiction ?
Et oui, cela paraît totalement fou. Et je le précise tout de suite, l’expérience a été menée chez l’homme – des volontaires bien sûr – et pas chez la souris. Sans le moindre médicament, ces chercheurs suédois sont en effet parvenus à effacer du disque dur de certains individus des souvenirs de peur.

Mais comment sont-ils parvenus à modifier la mémoire de ces personnes volontaires ?
En fait, cela a été possible parce que la mémorisation d’événements ayant suscité une émotion intense ne se fait pas instantanément. Dans les heures voire les jours qui suivent, des protéines de notre cerveau s’activent pour fixer ces souvenirs. C’est ce que l’on appelle le processus de consolidation. Et bien, si on perturbe ce processus, on brouille la mémoire.

[Lire la suite...]

Momo Le: 12/03/13
 «  1  2  3  4  5  »