dépersonnalisation et déréalisation

Discussion

promo1998: Voila ca fait logntemps que je songe a ecrire pour porter mon experience avec la dp/dr mais je pensais toujours que je n'etais pas encore guéri mais maintenant je sens enfin que je suis sorti de cet etat infernal!!
Petit racontage de ma vie
plutot garcon bon vivant j'etais bien dans ma tete et dans mon corps personne plutot joyeuse meme ci j'ai du passé par de mauvais moments mais toujours je passais le cap mais voila, ca fait a peu pres 4 mois j'ai fumé du cannabis ct la 5eme fois et ct la plus pire experience que j'ai eu avec cette drogue j'ai fais un bad trip qui a duré toute une soirée et j'ai du l'affronter tout seul sans l'aide de mes amis qui n'etait pas avec moi... bon on va pas s'attarder sur le bad on sent qu'on va mourir que restera keblo toute notre viee!!! ct tres intense comme sensation mais le landemain du bad je me suis sentis un peu mal surtout psychiquement et la tete qui tourne... j'ai consulté internet pour voir ce que ct si c"etait on relation avec lel bad et la je tombe sur des temoignange qui m'ont fait ressentir ce que j'ai vecu en bad et je me suis senti encore plus mal que le bad d'hier . et c a ce moment la que la dp/dr commence avec tout le tralala . jvais pas parlé sur les symptomes puisque c sur que vous les savez se sentire dans un reve avoir l'impression qu'on a chhangé et qu'on devenait fou... moi ct surtout la peur d'etre devenu schizo ou fou pck j'ai lu un tas de truc sur la schizophrenie et les maladies qui sont causé par la conso de drogue etc.. mais le plus important dans tout ca de ne pas perdre espoir et de ne jamais oublie la guerison moi c ce qui m'a laissé guerir plus rapidement ce que j'ai fait au cours de c 4 moi: du sport footing foot etc meditation qui m'a permis de me reconcilier avec moi meme, ne plus penser a la dp/dr ce qui implique ne plus chercher sur le net pck ca change en rien ce que vous vivez chaque personne a une experience subjective avec la dp/dr donc n'essayez pas de vous identifiez aux autres essayer d'adopter les solutions qu'ils utilisent comme cité plus haut . je viens ecrire ici pour enterrer cette periode qui m'a passé par de moment de doute de peur de questionnement sur moi sur ce que je voulais etre sur bcp de chose mais en fin de compte on s'en sort plus fort mentalement et plus heureux pck cet etat n'est que le debut d'une belle vie. sur ceux je vous souhaites bon courage TENEZ BON N'OUBLIEZ JAMAIS QUE VOUS ALLEZ GUUERIR QUELQUE SOIT VOTRE ETAT ;)




XOXO prm

Manu dib: Bonjour à tous, j'aimerais avoir votre avis sur certains symptômes que j'ai eu il y a quelques mois.suite à une longue période d'angoisse très importante, J'ai commencé à me poser beaucoup de questions sur moi-même, pourquoi j'existé pourquoi j'étais dans mon corps ? Pourquoi j'étais moi-même. Je me demander pourquoi le monde était fait comme ça. Le fait de ne pas comprendre ce que je faisais dans mon corps, me donner des angoisses terrible.. j'ai pensé à de la déréalisation. s'il y'a des gens concernés ce serait sympa de m'éclairer. c'est sûr qu'avec un simple témoignage comme celui-ci difficile de faire un diagnostique. mais ça me rassurerait ! Effrayante sensation

Dilan: Vraiment dommage que ça ne bouge pas plus que ça sur ce forum ! .....

Jeremy: Coucou

Kar: C bon je t'ai ajouté

Dilan: Je viens de copier / coller le lien, il est bien valide :)

Kar: Le lien Facebook ne fonctionne pas

Dilan: N'hésitez pas à rejoindre le groupe fb https://www.facebook.com/groups/1446833838675979/

Amaz: Bonjour ?

vito69: N'hésite pas à envoyer en message privé:) et bienvenue

supra: Bonjour tout le monde, c'est la première fois que je parle de ma dr/dp, j'ai eu du mal a l'accepter, (j'en ai toujours d'ailleurs) j'aimerai en parler a des gens qui vivent ou qui ont vécu le même délire, je pense que ca pourrait être bénéfique !

vito69: Salut Jojo a tu guerri depuis?

Miliana: Je suis angoissée toute la journée mais + le matin et le soir

Jojo: Êtes vous constamment angoissé dans cet état?

Miliana: J'y ai jamais vraiment fait attention mais ce serait plus bcp que jamais

Jojo: D'accord, et est ce que tu cligne des yeux bcp bcp ou sinon jamais pratiquement ?

Miliana: J'ai lu qu'avec le temps qui passe pour certains la guérison est progressive. Pour moi ça vient par phase: je me sens mieux une semaine puis ça revient un mois etc

Jojo: Est ce que dans cet état vous vous dite que vous avez envie de vous "reveiller" ?

Dilan: C'est à dire ?

Miliana: Boujour tout le monde! Il y a une question que je me pose: Comment se matérialise la fin d'une DP/DR ?

Dilan: Si vous avez besoin de parler, des questions... depersoderea@gmail.com

Kout: Bonsoir, j'ai 17 ans et souffre de ce syndrome depuis 6 ans. Je souhaiterais discuter avec des personnes ayant vécu la même chose que moi. Vous pouvez m'envoyer un sms au 07 81 59 65 39

Dilan: J'ai crée un blog ou je parlerais de la dp / dr principalement mais aussi des choses telles que l'angoisse et autres http://mentalement.unblog.fr
Une adresse mail est mise à disposition si vous voulez discuter...

Kar: Bonjour,
J'ai 32 ans et J'habite Paris cela fait bientôt 2 ans que je suis en dp/dr,j'ai appris a gérer plus ou moins.je voudrais communiquer avec des personnes qui ont le même problème et qui désirent avancer,trouver des solutions partager des idées intéressantes pour s'en sortir. je laisse mon numéro de téléphone a qui veut bien discuter en toute sympathie.0752112188

Tifs en pétards: Bonsoir, il y a quelqu'un ?


Rafraichir

Archives

En ligne
4 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total : 4
Mini sondage
Que pensez-vous de ce site ?










Résultats

 
 

Bienvenue sur notre site!

  




Bonjour à toutes et à tous,

Ce site est crée dans le but de recueillir des témoignages de personnes souffrant de dépersonnalisation / déréalisation et aussi de phobies d'impulsions.
Je pense qu'on est malheureusement très nombreux à souffrir de la dépersonnalisation / déréalisation et on ose pas toujours le dire, par peur du jugement des autres, par peur qu'ils nous prennent pour des fous, dès fois aussi on ne trouve pas toujours les mots justes pour expliquer ce que nous ressentons vraiment...

Ce site est pour vous, vous pouvez vous exprimer librement sans avoir peur d'être jugé ni prit pour un fou, tous ensemble nous trouverons un jour une solution à ce qui nous gâche la vie.


Sur le site, j'ai ajouté une rubrique "Témoignages positifs", tout ceux et celles qui ont guéri de la dépersonnalisation / déréalisation et de phobies d'impulsions peuvent SVP m'envoyer leur témoignage par email (en appuyant sur le lien contact du site) afin de le publier sur le site.

Merci et bon courage à tous


P.S: ça serait bien de se rencontrer de temps en temps entre nous dépersonnalisé pour discuter, s'entraider... et pourquoi pas un jour créer une association. Pour cela je vous invite vraiment à vous enregistrer sur le site et vous présenter sur le forum, si vous ne voulez pas témoigner ce n'est pas grave, je vous comprends.

Momo



Cliquer ici, pour lire ma petite histoire concernant cette maladie






------------------------------------------



Quelques livres qui m'ont beaucoup aidé et qui peuvent aussi vous aider à vous sentir beaucoup mieux.




anorexie Un essai clinique portant sur six patientes atteintes d’anorexie mentale a révélé que l’implantation d’électrodes dans le cerveau, grâce à une technique appelée stimulation cérébrale profonde, pouvait s’avérer bénéfique dans certains cas. Même s’il peut y avoir de graves effets indésirables…

L'implantation d'électrodes dans le cerveau pourrait permettre d'améliorer l'état de certains patients atteints d'anorexie grave incurable, selon une étude préliminaire publiée jeudi dans la revue médicale britannique The Lancet. La technique a été utilisée à titre expérimental par des chercheurs américains et canadiens sur six patientes âgées de 24 à 57 ans, dont trois ont montré des signes d'amélioration, notamment en terme de poids, neuf mois après l'intervention, précise l'étude.

La stimulation cérébrale profonde, qui consiste à implanter des électrodes dans le cerveau lors d'une petite intervention chirurgicale, est déjà utilisée pour traiter des malades atteints de Parkinson, de douleurs chroniques, ou de troubles obsessionnels compulsifs (Toc), mais cette technique n'avait encore jamais été utilisée pour l'anorexie, un trouble grave du comportement alimentaire, notent les auteurs.

[Lire la suite...]

Momo Le: 08/03/13
Les médecins entrouvrent la porte aux "thérapies douces". Dans un rapport rendu public mardi, l'Académie de médecine reconnaît que des pratiques alternatives à la médecine conventionnelle peuvent s'avérer utiles pour soulager certains malades. Le texte prône donc leur utilisation dans les hôpitaux, mais selon des conditions très strictes.
Oui, "les thérapies douces" peuvent faire du bien en cas de douleurs au dos, au cou ou pour limiter certains effets secondaires des traitements anticancéreux. Voilà le constat d'un rapport publié mardi par plusieurs membres de l'Académie de médecine. C'est une petite révolution au sein de l'institution "pour qui la pratique de la médecine doit reposer sur des faits établis".

En conséquence, les "Sages" de la médecine estiment que "leur introduction à l'hôpital est acceptable dans la mesure où il est le lieu de l'exemplarité de leur pratique et espace ouvert à la recherche".

Un feu vert qui vise surtout à encadrer la multiplication "des initiatives individuelles" prises au sein des formations universitaires et des hôpitaux, à la suite d'un "engouement probablement excessif du public". Il s'agit donc d'une reconnaissance très limitée des bienfaits de "la médecine douce".
Acupuncture, hypnose, ostéopathie et Taï-chi

[Lire la suite...]

Momo Le: 06/03/13
Plus on est conscient de la façon dont surviennent les attaques de panique (aussi appelées crises de panique, crises d'anxiété ou crises d'angoisse), plus on peut être en mesure de les contrôler.

D'abord, il faut savoir que la réaction naturelle de l'organisme à l'anxiété est d'accélérer la respiration qui devient également très superficielle. Ceci augmente le niveau d'oxygène dans le sang. Lorsque ce niveau dépasse un certain seuil, des symptômes d'anxiété s'installent. Ses symptômes contribuent en retour à augmenter l'anxiété ou l'angoisse.

On peut atténuer tout cela en prenant le temps de se concentrer sur sa respiration pour la rendre plus profonde et surtout plus lente. Cela exige plusieurs minutes et de la concentration car, à ce moment, il est contre nature de respirer calmement puisque nous sommes anxieux.
Mais le fait de mettre un peu de côté les pensées anxieuses pour se concentrer sur la respiration contribue aussi à ce que ce moyen fonctionne puisque ce sont ces pensées qui nous mettent dans cet état.

[Lire la suite...]

Momo Le: 08/02/13

Pour mieux dormir, il est conseillé :



d'éviter les excitants en fin de journée (thé, vitamine C, boissons caféinées, cigarettes), l'alcool et les repas copieux au dîner ;
de ne pas pratiquer une activité stimulante après 18 ou 19 heures (sport, jeux vidéo, etc.) et de favoriser les activités relaxantes (lecture, musique douce) ;
de respecter des horaires réguliers de sommeil, en particulier pour le lever ;
d'être attentif aux signes de sommeil (bâillement, paupières lourdes, étirements) et d'aller dormir quand vous vous sentez fatigué ;
de réserver la chambre au sommeil, c'est-à-dire d'éviter de regarder la télévision, de travailler ou de manger au lit.

Si vous vous réveillez la nuit, il est conseillé de :



vous lever et de faire quelque chose qui vous détend (lecture, musique, etc.) ;
vous recoucher dès que vous ressentez à nouveau l'envie de dormir ;
vous lever définitivement si le réveil a lieu tôt le matin.

Dans la journée, ne faites pas de sieste de plus de 20 minutes.

Ne vous inquiétez pas si vous passez ponctuellement une mauvaise nuit. Le sommeil peut être meilleur la nuit suivante, d'autant que le corps va augmenter le temps de sommeil profond pour compenser.

Comment conserver le sommeil avec l'âge ?



À un moment de la vie, le rythme du sommeil se modifie. Il est important :

de se lever à des horaires réguliers ;
d'avoir une activité physique dès le matin et de sortir à l'extérieur dans la journée, si cela est possible ;
de prendre ses repas à des heures régulières ;
de s'exposer à la lumière naturelle, si possible le matin.

[Lire la suite...]

Momo Le: 08/02/13
Trop de médicaments à balance bénéfices-risques défavorable sont commercialisés. Prescrire publie une série de médicaments à écarter des soins, et à remplacer par de meilleures solutions, en attendant que les autorités de santé les retirent du marché.

Au moment de choisir parmi les médicaments pour tel ou tel problème de santé, la prudence est de préférer les plus éprouvés, ceux dont les effets nocifs sont rendus acceptables par une efficacité démontrée sur des conséquences concrètes.

Mais chaque année, de nombreux nouveaux médicaments sont autorisés, malgré l'absence de preuve d'un progrès par rapport aux médicaments de référence. Parfois, ils sont en pratique moins efficaces ou plus nocifs. Mais en général, une promotion massive leur assure quand même une image positive aux yeux des soignants et des patients.

Pour d'autres médicaments, plus anciens, les espoirs initiaux d'efficacité sont déçus par les avancées de l'évaluation. Ou bien leurs effets indésirables s'avèrent plus importants qu'on ne le pensait.

Au final, pour ces divers motifs, de nombreux médicaments sont utilisés, alors qu'ils sont plus dangereux qu'utiles, ou que d'autres médicaments leur sont préférables.

Malheureusement, les données en défaveur des médicaments et les mises en garde contre les médicaments dépassés sont peu audibles, noyées dans le flot de la promotion, comme le montre l'exemple des pilules estroprogestatives de troisième génération.

[Lire la suite...]

Momo Le: 01/02/13
 «  1  2  3  4  5  »